NOTRE VIGNOBLE

Un village unique :

Hautvillers se situe au cœur du vignoble champenois. Il est le berceau du Champagne, dont la mousse naturelle fut découverte par le célèbre moine Dom Pérignon, cellérier de l'Abbaye d'Hautvillers à l'origine de la prise de mousse de Champagne que l'on appelle aujourd'hui "La méthode champenoise". Il est également à l'origine des assemblages, point clé de la qualité des vins de champagne.

 

Au XVIIème siècle, Dom Pérignon assurait le contrôle des vignes et des pressoirs de l'abbaye dont son apport à la méthode était d'assembler avant de pressurer les raisins.

Un joyeux événement lui aurait permis d'entrevoir la fermentation en bouteille permettant ainsi au Champagne d'acquérir une qualité irréprochable qu'il ne possédait pas jusqu'ici. 


Au cours du XXème siècle, les vignerons prennent l'initiative de protéger leur vin en délimitant notamment une aire et des règles de production afin d'obtenir l'appellation d'origine contrôlée Champagne. 

Aujourd'hui afin de défendre leurs biens, les vignerons et les maisons de Champagne perdurent à accroître cet héritage et à partager les valeurs prestigieuses de cette appellation grâce au Comité Interprofessionnel du Vin du Champagne (CIVC). 

Jouissant d'une situation privilégiée, Hautvillers possède des sites panoramiques remarquables, d'où l'on admire Epernay et la vallée de la Marne. 


Depuis 2015, grâce à l'UNESCO, Hautvillers à l'honneur d'appartenir au patrimoine mondial de l'humanité pour ses Coteaux, Maisons et Caves de Champagne. 


 Les cépages :

 Il existe 3 cépages en Champagne : le Pinot noir (38%), le Meunier (32%) et le Chardonnay (30%).

 

Sur notre vignoble, on retrouve :

- Le Meunier : 44% : Ce cépage est prédominant dans la Vallée de la Marne, il révèle le coté fruité au Champagne

- Le Pinot Noir : 42% : Il apporte du corps et de la puissance au vin

- Le Chardonnay : 14% : Quant à lui, il amène de la fraîcheur avec ses notes florales et son parfum d'agrumes 

 

La vigne est une plante qui demande une attention quotidienne. C'est cette bienveillance, qui lui vaut l'exception des vins de Champagne. 

Les travaux :

Différents travaux existent afin de lui apporter tout le soin nécessaire à son développement : 

 

- La taille : C'est la première activité après la vendange. Elle commence début novembre et se termine vers le mois de mars.  La taille permet une meilleure circulation de la sève vers les bourgeons fructifères. Elle lui confère sa forme et favorise le rajeunissement des charpentes. 

 

- Le liage : Suite à la taille, le pied de vigne est lié sur un fil de support afin de lui épargner une pousse désordonnée.

Il est réalisé entre février et mi-avril. 

 

- L'ébourgeonnage : Au mois de mai, les bourgeons qui ne donnent pas de fruits sont enlevés afin de privilégier la croissance des bourgeons fructifères. 

 

- Le palissage : Afin d'obtenir une meilleure répartition du feuillage, cette action vise à séparer les rameaux, se trouvant entre deux fils, par des agrafes. 

Il débute fin mai et se termine fin juin. 

 

- Le rognage : Toujours dans l'objectif d'avoir une très bonne maturation des raisins, il est nécessaire de couper les pousses superflues dès la fin du palissage et jusqu'à la vendange.  

 

- La vendange : Elle concerne la récolte du raisin et elle est réalisée à la main. Ces raisins partent ensuite vers les pressoirs. 

 

 

Une attention particulière :

C'est avec passion que toute la famille travaille afin de valoriser ses produits grâce à un travail respectueux de la vigne, en adoptant une culture raisonnée et avec un objectif de développement durable.